• 03 OCT 17

    Sérologie

    La sérologie est l’étude du sérum, c’est-à-dire le sang débarrassé de ses cellules et de certains constituants. La plupart du temps, il a l’aspect d’un liquide transparent et jaunâtre. Communément, la sérologie consiste à évaluer l’immunité à une maladie en mesurant la quantité d’anticorps spécifiques de celle-ci.

    Définition 

    La sérologie est une méthode biologique utilisant le sérum pour établir des diagnostics médicaux. Le sérum est un constituant du plasma sanguin. Lors d’une prise de sang, le biologiste va analyser le sérum. La sérologie permet de poser un diagnostic des maladies infectieuses, des maladies auto-immunes, de déterminer les groupes sanguins, de suivre l’évolution de certaines maladies, de vérifier les vaccinations. De plus, la sérologie est aussi un outil de dépistage, notamment pour le SIDA ou les hépatites, ainsi qu’un outil épidémiologique.

    Les examens sérologiques

    Séropositif ou séronégatif ? On connaît tous ces mots, souvent assimilés au sida; pourtant, il existe plusieurs infections qui peuvent être dépistées par la sérologie. Mais comment ça fonctionne ? La recherche des anticorps et des antigènes nous renseigne sur notre état immunitaire….

    Qu’est-ce que la sérologie? 

    La sérologie est un examen du sérum sanguin. Il consiste à détecter et étudier les anticorps correspondant à une maladie spécifique présents dans le sérum, reflétant alors l’immunité de l’individu. L’étude de ces anticorps constitue des indications sur la présence d’un agent pathogène dans l’organisme. Ce sont des anticorps qui correspondent à des antigènes spécifiques. Ces anticorps sont appelés immunoglobulines.

    Quand effectuer une sérologie?

    La sérologie est essentiellement réalisée pour

    • un dépistage,
    • un diagnostic (une maladie auto-immune par exemple),
    • suivre l’évolution d’une maladie,
    • évaluer l’efficacité d’une vaccination.

    Cependant, la sérologie ne peut être effectuée que pour certaines maladies infectieuses.

    Le résultat

    Lorsque la sérologie est positive, on parle d’une personne séropositive à une infection. Dans le cas contraire, on parle d’une personne séronégative.

    Une séropositivité signifie la présence de l’anticorps spécifique à une maladie infectieuse dans le sang. Cet anticorps peut refléter un contact ancien avec l’agent pathogène mais peut également signer l’existence d’une maladie en évolution.

    Sources:

    http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/23729-serologie-definition

    https://sante-guerir.notrefamille.com/sante-a-z/les-examens-serologiques-les-examens-serologiques-o301589.html

    Autres rubriques

    • Facteurs de risque cardiovasculaires

      Hormis l’hérédité, le sexe et l’âge, les principaux facteurs de risque cardiovasculaire peuvent être modifiés : tabagisme, hypertension artérielle, cholestérol, sédentarité et surpoids.

    • Arrêter de fumer

      Arrêter de fumer n’est pas chose facile, c’est une évidence ! Ne renoncez pas après un premier essai, la réussite intervient généralement après plusieurs tentatives.

    • L’asthme

      L’asthme est une pathologie de plus en plus fréquente.

      Comment reconnaître une crise ? Quelles en sont les causes ? Quels sont les examens nécessaires au diagnostic ? Quels sont les traitements ?

Rubriques

  • En bactériologie et parasitologie, le but des analyses est souvent d’identifier l’agent responsable de l’infection : bactérie, parasite, champignons microscopiques, etc. Elles consistent donc à prélever un échantillon et à rechercher l’élément pathogène soit par observation directe, soit après mise en culture. L’identification du germe pathogène aidera à définir le meilleur traitement et l’antibiotique le plus efficace.

  • La biochimie est l’étude des réactions chimiques du monde vivant. Les analyses biochimiques consistent à mesurer les quantités des constituants des liquides biologiques (sang, urine, etc.). La plupart des maladies ont en effet des répercussions sur leur composition et leur étude peut aider au diagnostic et au suivi de nombreuses maladies.

  • Les analyses hématologiques sont pratiquées sur le sang pour permettre le diagnostic ou le suivi de certaines maladies. Le sang est composé d’un liquide, le plasma, dans lequel flottent des cellules (globules rouges, blancs et plaquettes) et un grand nombre de substances (protéines, hormones, vitamines, etc.). Ainsi, l’hématologie regroupe l’analyse des cellules du sang mais aussi d’éléments dissous dans le plasma comme les facteurs de la coagulation ou les anticorps.

  • La sérologie est l’étude du sérum, c’est-à-dire le sang débarrassé de ses cellules et de certains constituants. La plupart du temps, il a l’aspect d’un liquide transparent et jaunâtre. Communément, la sérologie consiste à évaluer l’immunité à une maladie en mesurant la quantité d’anticorps spécifiques de celle-ci.

Ce site ne peut en aucun cas remplacer une consultation.